Inauguration du gymnase Jean Buffelan et des vestiaires du complexe sportif Jo Boussion

C'est le vendredi 30 novembre 2012 que M. François Murillo, maire de Saint-Girons, a inauguré, en présence de M. Philippe Sauvannet, sous-préfet de Saint-Girons, M. Alain Fauré, député, Mme Rolande Sassano, conseillère régionale, M. Henri Nayrou, conseiller général du canton de Saint-Girons, et M. Raymond Coumes, conseiller général du canton de Saint-Lizier, les vestiaires du complexe sportif Jo Boussion et le gymnase Jean Buffelan.

L'espace Jean Buffelan

Les vestiaires du complexe sportif Jo Boussion :
Inauguration des vestiairesLe stade Jo Boussion est un équipement structurant du Couserans, théâtre d'un grand nombre de séances de sport et de nombreuses activités sportives pratiquées par des particuliers, des scolaires et de nombreuses associations sportives, dont les adhérents viennent de Saint-Girons mais aussi d'univers géographiques différents et notamment des villages et des vallées du Pays Couserans.

Avec la réalisation de vestiaires et de sanitaires au stade de football Jo Boussion, nous sommes loin des anciens vestiaires du foot sous l'appartement du concierge...

Plus spacieux, plus nombreux, ils permettent dorénavant à tous les sportifs (associations, collégiens, lycéens et écoliers) de disposer d'une structure accueillante et indispensable pour le bon enseignement et la pratique du sport.

Les partenaires financeurs sont la Région Midi-Pyrénées, le Département de l'Ariège, l'État (au travers de la Dotation Globale d'Équipement et d'une subvention du Ministère de l'Intérieur) et la Fédération Française de Football.

La construction des vestiaires Jo Boussion a coûté au total 418.931,00€ TTC, financés à hauteur de 225.100,00€ soit 64,32%.
- Architecte et mission SPS : Thierry Llop.
- Bureau de contrôle : APAVE.
- Date de réception des travaux : 20 avril 2011.

Le gymnase Jean Buffelan.
Le 8 juin 2008, la partie centrale du gymnase Buffelan construit en 1973-1974 a été détruite par un violent incendie. Un chantier d'envergure a été aussitôt que possible entrepris pour mener à bien sa reconstruction. Cette circonstance a permis une remise à niveau et la prise en compte de besoins nouveaux, notamment la nécessité de gradins pour accueillir du public.

Les gradins du gymnaseGrâce à une modification structurelle, ce sont désormais 180 spectateurs assis qui peuvent assister aux matchs. La création d'espaces pour les arbitres et pour les équipes venant de l'extérieur permet maintenant de recevoir des matchs de championnat et des compétitions importantes.

Au rez-de-chaussée se trouvent le hall, le bureau, les vestiaires, les salles de stockage de matériel, le gymnase et le dojo.
Au premier étage sont prévus des salles de réunion pour les associations sportives, des locaux pour le personnel et pour l'entretien.

Cette reconstruction de la partie centrale du gymnase a coûté au total 1.353.971,00 € T.T.C.

Lors du discours d'inaugurationCes travaux ont bénéficié d'un financement total de 944.657,00 € soit 83,44 %, en incluant bien entendu les assurances.

Ce projet, hors sinistre, a également été financé par la Région Midi-Pyrénées, par le Département de l'Ariège et par l'État au travers de la Dotation Globale d'Équipement et d'une subvention du Ministère de l'Intérieur.

- Architecte : Nicolas Ferré.
- Maîtrise d'œuvre : Groupement Nicolas Ferré / CREB Architecture / SETI.
- Bureau études structure VRD : Khepera.
- Coordonnateur SPS : Bureau CEP Veritas.
- Contrôle technique : APAVE.

Une ville sportive :
Ces deux équipements supplémentaires complètent maintenant un ensemble d'équipements sportifs dont la ville de Saint-Girons peut être fière :
- 3 stades.
- 1 piscine.
- 2 gymnases.
- 1 salle d'arts martiaux.
- 1 grande salle polyvalente.