L'actu de Marie Cantagrill et l'OCA - Année 2016

Index de l'article


Année 2016


• 11 décembre 2016 - Audition d'élèves de violon par Marie Cantagrill dans le salon d'honneur de la mairie de Saint-Girons.

Dimanche 11 décembre 2016 à 16h, Marie Cantagrill anime une audition d'élèves de violon dans le salon d'honneur de la mairie de Saint-Girons.

Marie Cantagrill en compagnie de jeunes amateurs de violon
Marie Cantagrill en compagnie de jeunes amateurs de violon.

Sont invités à participer à cette audition la classe d'accordéon de l'école de musique de Pamiers, dirigée par Nicolas Raimondo, ainsi que les jeunes élèves des classes de CM1 et CM2 de l'école de Castillon, préparés par leur institutrice Céline Gaies.

L'audition durera environ une heure et l'association "Musique et Partage en Couserans" mettra en vente des objets de Noël fabriqués par une bénévole de l'association.

Un apéritif-goûter rassemblera tout le monde à la fin de l'audition.

Un rendez-vous joyeux et de qualité à ne pas manquer ! Entrée libre.

• 22 octobre 2016 - Concert des lauréats du IVème concours de violon de Marie Cantagrill en la salle Max Linder de Saint-Girons.

Ce sont sept jeunes talents du violon qui ont offert samedi 22 octobre 2016 un concert d'excellence au public de la salle Max Linder à Saint-Girons ! Ils étaient soutenus par le brillant Orchestre de Chambre d'Ariège, qui, comme le soulignait leur directrice artistique Marie Cantagrill : "... a fait un travail remarquable, car dans des pièces comme le Poème de Chausson ou Tzigane, il est parfois difficile d'accompagner des jeunes violonistes..."

Marie Cantagrill, dans son discours d'introduction, expliquait aussi que "tous ces jeunes candidats violonistes travaillent beaucoup, s'investissent et font preuve de courage, de talent, et des jeunes qui s'impliquent, travaillent avec détermination, passion et parfois avec talent, dans quelque domaine que ce soit, sont des petites lumières... " en ajoutant "... et dans ce monde, on a besoin de lumière !"

Effectivement, la soirée a été marquée par des prestations émouvantes et virtuoses. C'est la plus jeune candidate, Ema Cantagrill (8 ans), 1er Prix des débutants au Concours, qui a "ouvert le bal" avec le Concerto de Reiding opus 35, avec une assurance tranquille, entourée de musiciens chaleureusement à l'écoute.

Les lauréats du IVème concours international de violon Marie Cantagrill, lors de leur concert le 22 octobre 2016
Les lauréats ovationnés, en compagnie de l'OCA et de Marie Cantagrill.

À l'écoute, l'Orchestre l'était aussi avec les deux 1er Prix ex-aequo du 1er Cycle du Concours, Marguerite Lenoir de Montpellier et Yuna Tilkens-Guérin de Toulouse (11 ans toutes les deux), interprétant les Fantaisies 1 et 2 de Portnoff, avec déjà une belle technique et de très jolis passages.

Venait ensuite sur la scène la nantaise Sara Isabelle Ispa (13 ans), 1er Prix du 2ème cycle du Concours, avec l'émouvante "Méditation de Thaïs". Elle faisait preuve d'une solide technique et, bissée par un public touché, elle jouait un Bach rapide en solo très applaudi.

Le toulousain Elliott Pagès (15 ans), 2ème Prix du 3ème Cycle du Concours, interprétait alors avec brio le Concerto en la de Jean-Sébastien Bach, en 3 mouvements. Bissé lui aussi, il jouait avec aplomb et virtuosité une pièce surprenante pour les non initiés, "Obsession" d'Eugène Ysaïe.

Puis c'était le tour de la jeune et brillante italienne, Iréné Fiorito (16 ans), avec une œuvre très complexe et romantique mêlant mélancolie, élans d'amour et sérénité. Très investie, Iréné Fiorito offrait une belle interprétation du "Poème" de Chausson. Il faut noter que la jeune romaine bénéficie du prêt du violon fabriqué par le luthier saint-gironnais Sylvain Tournaire, et financé par la Fondation de la Banque Populaire. Ce violon, copie de l'instrument de 1749 de Marie Cantagrill, est prêté pour la première fois par l'association "Musique et partage en Couserans".

Enfin, c'est Anne-Sophie Lemaire (19 ans), 1er Prix du Concours, qui terminait très brillamment le concert avec "Tzigane" de Ravel, une pièce ébouriffante et très ardue pour la technique violonistique. La jeune virtuose belge qui étudie en Allemagne, a joué avec sensibilité et virtuosité cette œuvre inspirée des thèmes populaires tziganes, accompagnée remarquablement par l'Orchestre de Chambre d'Ariège.

Thierry Tourné, 1er adjoint au maire et représentant la mairie de Saint-Girons, clôturait la soirée en soulignant l'importance de ce Concours International de Violon pour les jeunes, pour la culture et la musique classique mais aussi pour le territoire, en créant ainsi un véritable pôle d'attraction en Couserans.

Une soirée prestigieuse et émouvante en même temps, pour la quatrième année du Concours "Marie Cantagrill" clic !

• Septembre-Octobre 2016.

Marie Cantagrill repart cette année encore au Japon pour donner des concerts avec la pianiste japonaise Fumiyo Goshima, pianiste avec laquelle elle avait déjà fait une partie des concerts violon-piano programmés en 2015 à Nagoya et Kasugai (l'autre partie des prestations avait été assurée par Véronique Bracco).

Marie Cantagrill et Fumiyo Gushima en concert en 2015 à Nagoya
Marie Cantagrill et Fumiyo Gushima en concert en 2015 à Nagoya.

Ensemble, elles se produiront à nouveau à partir du 22 septembre 2016 à Kasugai, dans la cathédrale de Nagoya, et enfin le 25 septembre 2016 à Tokyo. Et ce, avec un programme romantique et virtuose (notamment la Sonate n°2 de Brahms, les danses hongroises du même compositeur, "Rêverie" de Vieuxtemps et "Tzigane" de Ravel...).

À son retour, la virtuose ariégeoise préparera la deuxième réunion du Cercle des mécènes du Concours de Violon lors de laquelle le violon fabriqué par le luthier Sylvain Tournaire, copie de celui de Marie Cantagrill, (et financé par la Fondation de la Banque Populaire) sera remis officiellement à l'association "Musique et Partage en Couserans". L'association le prêtera alors pour une durée d'un an à l'italienne Iréné Fiorito, 2ème Prix du Concours 2016. À l'occasion de cette soirée, le programme du Concours 2017 sera dévoilé.

Puis Marie Cantagrill se consacrera à la préparation du concert des lauréats du IVème Concours International de Violon qui a eu lieu fin juin-début juillet 2016 à Saint-Lizier.

Cette année, ce sont 7 jeunes lauréats (d'Allemagne, d'Italie, de Toulouse, de Tarbes, de Montpellier et de Lyon) qui viendront se produire salle Max Linder à Saint-Girons, en soliste avec l'Orchestre de Chambre d'Ariège dont elle est directrice artistique.

• 21 août 2016 - Concert de Marie Cantagrill et l'Orchestre de Chambre d'Ariège à Saint-Lary en Couserans.

C'est un programme de toute beauté qu'offrent Marie Cantagrill et les musiciens de l'Orchestre de Chambre d'Ariège ce dimanche 21 août 2016 en la très jolie église de Saint-Lary en Couserans : la "Suite Holberg" de Grieg, la "Méditation" de Tchaïkovski, deux "danses hongroises" de Brahms et "Ariège", la belle pièce du compositeur Javier Armenter.

Concert de Marie Cantagrill et l'OCA samedi 21 août 2016 à Saint-Lary en Couserans

Ce concert est organisé par le Comité des Fêtes de Saint-Lary, avec le soutien du Rotary Club de Saint-Girons et celui de la Communauté de Communes du Castillonnais et sera suivi, comme traditionnellement, d'un apéritif sur la place de la Mairie offert par la mairie du village.

Les réservations se font à l'Office de Tourisme de Saint-Girons au 05 61 96 26 60 ou auprès de Françoise (Présidente du Comité des Fêtes de Saint-Lary) au 06 21 34 58 97.

Tarif : 15€ - Gratuit jusqu'à 15 ans.

• 4ème concours international de violon "Marie Cantagrill" du 1er au 3 juillet 2016 : une grande rencontre internationale de violon en Couserans !

Ce sont 3 jours exceptionnels que viennent de vivre les Couserannais qui sont venus écouter les jeunes talents de toute l'Europe au Domaine du Palais des Évêques de Saint-Lizier.

Samedi 2 et dimanche 3 juillet, 18 concerts se sont succédés de 09h00 à 19h00 : chaque candidat interprétant un Caprice de Paganini, deux mouvements de Jean-Sébastien Bach puis le 1er mouvement d'un concerto, pour finir par la pièce contemporaine imposée, œuvre du compositeur libanais, Naji Hakim.

Le public, abasourdi par tant de talents, a pu entendre des interprétations très différentes, notamment dans les concertos de Brahms, Prokofiev, Tchaïkovski, Beethoven, Mendelssohn, Saint-Saens. Car c'est un véritable festival de musique classique que nous a offert ce 4ème concours international de violon "Marie Cantagrill" ! Le salon du Domaine du Palais était plein et chacun retenait son souffle à chaque passage d'un candidat.

Le jury a eu beaucoup de mal à attribuer les Prix car la qualité de l'ensemble de cette vingtaine de violonistes (de 15 à 28 ans) ne facilitait pas la tâche !

Anne-Sophie Lemaire, Iréné Fiorito et Roman Rechetkine, lauréats du concours
Anne-Sophie Lemaire, 1er Prix ; Iréné Fiorito, 2ème Prix ; Roman Rechetkine, 3ème Prix.

C'est Anne-Sophie Lemaire (étudiante à Köln en Allemagne) qui remportait le 1er Prix, suivie par Iréné Fiorito (de Rome) pour le 2ème Prix, le 3ème Prix étant attribué à Roman Rechetkine, jeune violoniste russe qui emportait aussi le Prix de la meilleure interprétation contemporaine.

Vendredi 1er juillet après-midi, les plus jeunes (une trentaine) avaient affronté l'épreuve avec succès dans les quatre premières catégories (résultats sur les sites ci-après).

Cette 4ème édition du concours international de violon "Marie Cantagrill" a été une manifestation d'exception autant par la qualité et le talent des candidats que par l'investissement du public et des familles qui ont accueilli les jeunes musiciens.

Sites : http://concoursviolonmariecantagrill.blogspot.fr clic | Facebook clic

11 juin 2016 - Éblouissante Marie Cantagrill pour le Guatemala !

C'est un concert de toute beauté que nous ont offert Marie Cantagrill et les musiciens de l'Orchestre de Chambre d'Ariège, dans l'église de Saint-Girons, ce samedi 11 juin au soir !

Mme Cassé, présidente de l'association El Sol présentait les actions de l'association au Guatemala lors du discours d'accueil à un public venu en nombre malgré un agenda très chargé ce week-end dans le Couserans. Car la soirée était organisée au profit des familles très pauvres et très démunis. Et ce fut une soirée magnifique !

Concert en l'église de Saint-Girons au profit de l'association El Sol
L'ovation d'un public ému.

Avec un programme nouveau et tout d'abord la très belle pièce baroque aux accents folkloriques d'Edvard Grieg, "La Suite Holberg", que peu connaissent et que beaucoup ont particulièrement appréciée. La virtuose a ensuite interprété avec une virtuosité toujours aussi exceptionnelle et une sensibilité confondante dans les pianos et pianissimos, la "Méditation" de Tchaïkovski, mélancolique et émouvante.

Puis, c'est la composition toute nouvelle (écrite pour la Résidence d'artistes d'avril dernier à Foix) de Javier Armenter, "Ariège" qui emportait l'adhésion de tous : "On planait au-dessus des montagnes ariégeoises", "Très belle représentation de l'Ariège", "... l'Ariège dans tous ses aspects ... des paysages à la fête..." ! Le compositeur présent dans la salle était longuement applaudi aux côtés de Marie Cantagrill et des musiciens.

Le concert se terminait avec deux danses de Brahms, jouées par Marie Cantagrill, avec une fougue et une énergie dignes de la grande musique tzigane hongroise ! Rappelés à plusieurs reprises, la soliste et les musiciens jouaient en bis les "Airs bohémiens" de Sarasate puis encore la "Méditation de Thaïs". Les artistes étaient ovationnés et beaucoup de personnes dans le public avaient les larmes aux yeux.

Pour ceux qui n'ont pas pu venir à ce concert, ils pourront aller à celui du 21 août à Saint-Lary en Couserans, concert organisé par le Comité des Fêtes, comme les deux années précédentes.

• "Ariège" d'Armenter, par Marie Cantagrill et l'OCA : ovationnés plusieurs fois !
Initiée et soutenue par le Conseil Départemental, cette 3ème résidence d'artistes a été, encore une fois, une véritable réussite.

Accueillis chaleureusement par l'équipe du Centre Universitaire Robert Naudi de Foix et son nouveau directeur, Thomas Fromentin, les musiciens ont pu répéter pendant trois jours dans le calme et la convivialité.

Marie Cantagrill, l'OCA et Javier Armenter, une collaboration efficace
Marie Cantagrill, l'OCA et Javier Armenter, une collaboration efficace.

Et ils ont accueilli tour à tour, le mardi, une soixantaine d'enfants de l'école primaire de Cadirac, de la maternelle au CM2 ; le mercredi, en deux groupes aussi, une cinquantaine d'élèves et leurs parents de l'école de musique de Foix (en deux groupes) ; et le jeudi après-midi, avant la création du soir, une quarantaine de 4ème du collège Lakanal. Des moments privilégiés pour ces enfants et adolescents qui découvraient, pour la plupart, un compositeur, Javier Armenter, un orchestre de Chambre avec des instruments à corde différents, la musique classique, le rôle d'un compositeur et celui de l'interprète, et surtout le rôle de la musique pour faire naître des images intérieures... Le compositeur et la soliste entamaient avec chaque groupe un dialogue parfois amusant : "J'ai remarqué que des violons tremblotent - Oui, ce sont les tremolos..." et Marie Cantagrill d'expliquer, de montrer leur rôle. Ou encore, à la question "Qui fait le rêve dans ce passage ?", une petite fille répond : "La dame avec le piquet" (pour le violoncelle) etc...

Puis, le jeudi 14 avril 2016 en soirée, c'est un public très ému qui emplissait la petite chapelle de Montgauzy, pour la sortie de résidence d'artistes de l'Orchestre de Chambre d'Ariège dirigé par Marie Cantagrill. En effet, la création, "préparée" pendant trois jours au Centre Universitaire Roger Naudy, concernait une très belle pièce du compositeur espagnol, Javier Armenter ; une composition au nom particulièrement touchant pour les ariégeois puisque c'est celui de leur département !

Javier Armenter expliquait que, venu en vacances en Ariège il y a quelques années, il avait été frappé par la beauté des montagnes, des cours d'eau, du paysage... Et la virtuose animait le début de la soirée en parlant et en jouant quelques courts extraits de chaque partie de la pièce : "Paysage" titre du 1er mouvement de la pièce, étant le point de départ d'une observation méditative comme l'expliquait Javier Armenter ; "Rêve", 2ème mouvement très émouvant, "d'une simplicité et d'une authenticité" étonnantes comme le faisait remarquer la soliste, dans lequel chacun peut s'évader dans un sommeil plein d'images collectées dans les paysages ariégeois ; et un 3ème mouvement , "Fête", concluant la composition par une musique dansante et entraînante, qui permet d'imaginer quelques danseurs puis une farandole, dans une mélodie joyeuse obligeant au balancement.

Sortie de résidence pour l'oeuvre
Sortie de résidence le 14 avril 2016 en la chapelle de Montgauzy.


Enfin, "Ariège" était jouée en entier par la soliste avec une sensibilité et une énergie hors pair, suivie par les musiciens de l'OCA, talentueux, enthousiastes et attentifs ; une interprétation qui déclenchait des applaudissements à tout rompre !
Javier Armenter, Marie Cantagrill et les musiciens de l'Orchestre de Chambre ariégeois étaient ovationnés à plusieurs reprises et certains parlaient déjà d' "hymne ariégeois" !

• 14 avril 2016 - Concert de sortie de résidence de Marie Cantagrill et l'Orchestre de Chambre d'Ariège.
Résidence d'artistes à Foix : Marie Cantagrill et l'Orchestre de Chambre d'Ariège du mardi 12 au jeudi 14 avril 2016.

Création de "Ariège" : suite concertante pour violon et cordes dédiée à Marie Cantagrill et l'OCA de Javier Armenter.

Concert de sortie de résidence de Marie Cantagrill et l'OCA

Concert de sortie de résidence jeudi 14 avril 2016 à 18h30 en la chapelle de Montgauzy à Foix.

Informations au 05 61 02 08 03 et en téléchargeant la plaquette clic au format .PDF (2,4Mo).

• 18 mars 2016 - Les petits de Mondavezan avec Marie Cantagrill et les musiciens de l'OCA !
Pour cette 3ème animation pédagogique qui a eu lieu vendredi 18 mars dans la salle des fêtes de Mondavezan, les enfants de l'école publique de Mondavezan sont venus avec leurs institutrices et instituteurs écouter la virtuose expliquer et jouer la musique si vivante de Vivaldi, accompagnée par les musiciens de l'Orchestre de Chambre d'Ariège. Une musique constituée d'images !

Animation pédagogique à Mondavezan avec Marie Cantagrill et l'OCA

Un premier groupe formé d'une cinquantaine d'enfants de maternelle et de CP ont essayé de repérer, à la demande de Marie Cantagrill, "Quel instrument fait le chien ? Qui imite les oiseaux ?". Ils ont tenté de "voir et d'entendre le balancement des feuilles au printemps" et ils ont tapé des pieds pour se réchauffer en hiver...

Le deuxième groupe, formé des plus grands (48 élèves de CE et de CM), a lui aussi traversé quelques passages du printemps de l'été, de l'automne et de l'hiver. Ils ont, comme les petits, chanté en rythme le coucou, tapé des pieds et claqué des dents... Et plusieurs de poser des questions : "Pourquoi tous les instruments de l'ensemble ont la même forme, mais pas la même grosseur ?", "À quelle vitesse tu vas ?"... et tous d'écouter pour reconnaître, à la demande de Marie Cantagrill, le chien de l'été, l'orage et la tempête, la chaleur de l'été...

Une matinée très intense et joyeuse avec cette approche très concrète de la musique classique et de Vivaldi, grâce à la proximité des musiciens, à l'interprétation exceptionnelle de Marie Cantagrill qui "raconte" la musique très imagée du compositeur, et à sa façon toujours calme et souriante de dialoguer avec les enfants !

Une belle initiative appréciée des enfants comme des institutrices et instituteurs, mais aussi des musiciens pour lesquels ces moments avec les petits sont très émouvants.

• 10 février 2016 - La virtuosité de Marie Cantagrill et une réussite pour le partage !
Comme en 2015, le concert de Marie Cantagrill accompagnée par les musiciens de l'Orchestre de Chambre d'Ariège dans le bel Opéra-Comédie de Montpellier, a été une réussite, et musicale, et caritative !

Marie Cantagrill et l'OCA à l'Opéra Comédie de Montpellier
À l'Opéra Comédie de Montpellier, le 10 février 2016.

La virtuosité exceptionnelle de Marie Cantagrill, ses interprétations sensibles et généreuses, avec des pianissimos qui relèvent parfois de l'indicible et des élans d'énergie inattendus eu égard à son immobilité étonnante, la "pâte musicale" qu'elle arrive à créer avec son orchestre et un programme de haute volée (2 concertos de Bach, la romantique "Méditation" de Tchaïkovski et la "Fantaisie de Carmen" de Sarasate...) ont fait de cette soirée un moment d'émotion très fort.

D'autant plus que ce concert était organisé par 12 clubs rotariens du Grand-Montpellier, ce qui est un bel exemple de rassemblement autour d'une cause noble.

En effet, les bénéficiaires de cette action, la Ligue contre le Cancer et l'Institut du Cancer de Montpellier, vont pouvoir disposer de 20 000 € (la même somme qui avait été collectée en 2015, lors du 1er concert de Marie Cantagrill !) ; des fonds destinés à l'amélioration des conditions d'hospitalisation des enfants atteints de cancer, ainsi qu'à l'aménagement des salles de soin qui les accueillent (en radiothérapie notamment).

Une solidarité rotarienne exemplaire, un engagement remarquable des nombreux sponsors, une artiste lumineuse et investie musicalement et humainement, pour "progresser" dans la lutte contre le cancer : une opération véritablement réussie !

• 10 février 2016 - Marie Cantagrill à l'Opéra-Comédie de Montpellier pour la lutte contre le cancer
La virtuose, accompagnée par les musiciens de l'Orchestre de Chambre d'Ariège, sera, avec J-S. Bach, Tchaïkovski, Sarasate... en concert à l'Opéra-Comédie le 10 février prochain, comme en 2015, pour un concert prestigieux, au profit de l'Institut du Cancer de Montélimar (ICM) et de la Ligue contre le cancer.

Une conférence de presse a eu lieu le 27 janvier dernier au Club de la presse en présence de Jeanne-Marie Barberis représentant le Rotary de Montpellier, de Jacques Domergue, directeur général de l'ICM (Institut du Cancer de Montpellier / Val d'Aurelle), d'Henri Pujol, Président du Comité de l'Hérault de la Ligue contre le cancer et de Marie Cantagrill, soliste et directrice musicale de l'Orchestre de Chambre d'Ariège.

Marie Cantagrill et quelques musiciens de l'OCA à St-Gaudens le 30 janvier 2016
Marie Cantagrill et quelques musiciens de l'OCA à Saint-Gaudens le 30 janvier 2016.

Dans le cadre d'une de leurs actions "Lignes de vie" (actions caritatives de proximité), ce sont en effet les 12 clubs Rotary du Grand Montpellier qui co-organisent cette magnifique prestation, avec le concours de Montpellier Méditerranée Métropole, Radio AVIVA ainsi que celui de nombreux sponsors et partenaires.

Sur Radio Aviva, Martine Marragou a interviewé Jeanne-Marie Barberis et Marie Cantagrill le même jour clic.

À noter que l'année dernière le concert de Marie Cantagrill avait pu rapporter 20 000 euros, des fonds destinés surtout à l'amélioration de l'accueil et de l'hospitalisation des enfants (programme d'activité physique, organisation de jeux olympiques d'adresse, salle d'écoute avec écouteurs intégrés en radiothérapie pour calmer les enfants, etc...).

L'artiste présentait le programme : des concertos de Bach mystiques mais très vivants avec des mouvements lents émouvants, la Méditation de Tchaïkovski, un peu sombre mais d'un romantisme exacerbé, puis la Fantaisie de Carmen, œuvre très virtuose, passionnée ; et Marie Cantagrill a ensuite parlé du travail de l'artiste avec des mots très touchants, évoquant "le dépassement de soi, le travail, le courage, la transcendance", expliquant que "l'artiste doit, avant tout, s'engager et mettre son art au service des gens dans le besoin... Être virtuose, c'est bien, mais pour qui ? Pour quoi ? C'est beaucoup de travail acharné, pendant longtemps... Je ne conçois l'art que comme un don de soi et un moyen de servir la misère de l'homme...".

Marie Cantagrill sera accompagnée par les musiciens de l'Orchestre de Chambre d'Ariège, un ensemble dont elle est directrice musicale depuis 4 ans et qui peut maintenant rivaliser avec les meilleurs ensembles français.

Prix des places : 20€ - Tarif réduit : 15€ / 5€
Billetterie de l'Opéra-Comédie : 04 67 60 19 99

• 30 janvier 2016 - Marie Cantagrill et l'Orchestre de Chambre d'Ariège en concert au théâtre Jean Marmignon de Saint-Gaudens
Concert organisé par le Rotary du Comminges, au profit de "l'Association des chiens guides d'aveugles de Toulouse" le samedi 30 janvier 2016 à 20h30 au théâtre Jean Marmignon de Saint-Gaudens (31).

Concert de Marie Cantagrill et l'Orchestre de Chambre d'Ariège à Saint-Gaudens


"Concerto en la mineur" - Bach
"Concerto en mi majeur" - Bach
"Méditation" - Tchaïkovsky
"Carmen" - Sarasate

Tarifs : 20€ /15€ - Gratuit pour les moins de 10 ans.
Réservations à l'Office de Tourisme de Saint-Gaudens au 05 61 94 77 61.

• 15 janvier 2016 - Marie Cantagrill et l'Orchestre de Chambre d'Ariège en répétition pédagogique à Boussens
Plus de 150 enfants avec Vivaldi, Marie Cantagrill et l'OCA !

Ce sont les tout jeunes élèves de quatre écoles qui étaient venus, avec leurs institutrices et instituteurs, écouter la virtuose et les musiciens de l'Orchestre de Chambre d'Ariège. Il y avait ce vendredi matin 15 janvier 2016, dans la salle des fêtes de Boussens (31), les enfants de l'école maternelle et de l'école élémentaire publiques de Boussens, ceux de l'école primaire de Roquefort sur Garonne ainsi qu'une dizaine de jeunes enfants de l'I.M.E. Henri Dinguirard d'Aurignac qui étaient eux aussi de la partie !

Dans un premier temps, ce sont les maternelles, les CP et CE1 qui participaient, avec des yeux brillants, à la prestation pédagogique et musicale de l'O.C.A sous la direction de Marie Cantagrill. Ensuite s'installaient les plus grands (CE2, CM1 et CM2 de l'école de Boussens) devant les musiciens.

Répétition pédagogique de Marie Cantagrill et l'OCA à la salle des fêtes de Boussens
Une écoute attentive !

Chacun a pu d'abord reconnaître les instruments (du violon à la contrebasse) puis découvrir en écoutant bien lequel (de la soliste ou des instrumentistes) faisait les oiseaux, le vent, les insectes, les feuilles qui se balancent, dans les passages du "Printemps" et de "l'Été". Ils ont aussi chanté avec le coucou puis, dans "l'Hiver" du compositeur italien, lorsque la neige et le froid sévissent, ils ont tous tapé des pieds ("pour se réchauffer"...) et grincé des dents, puis simulé les chutes quand la musique illustre les pas qui glissent sur la glace...

Marie Cantagrill instaurait, à intervalles réguliers, des instants d'échanges : les enfants posaient des questions, certains découvrant comment se font certains effets musicaux, d'autres demandant comment on pouvait "jouer fort, puis doucement"... ; les plus grands ayant au préalable déjà écouté les "Quatre Saisons" de Vivaldi avec leurs professeurs ont pu répondre aux questions de Marie Cantagrill avec fierté... Une joyeuse initiation à la musique classique et à l'excellence instrumentale !