Les Théâtrales en Couserans - 23ème saison - Octobre 2016

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. Imprimer

23èmes Théâtrales en Couserans - Saison 2016


Voici le programme des spectacles et des débats à Saint-Girons, dans le cadre de la 23ème saison des Théâtrales en Couserans clic :

• Jeudi 13 octobre 2016 à 21h00 : The great disaster
Pièce de théâtre - Cie Askell - Salle Max Linder.

The great disaster


Giovanni Pastore (ou Jean Berger ou Johann Schaeffer), figure fantasmagorique de The great disaster, conte à travers le naufrage du Titanic, l'Histoire - une histoire - des travailleurs immigrés.

Mort vivant, ses paroles et son corps sont libres : il réunit dans l'espace scénique les exploités de l'entre-pont et les classes mondaines du célèbre navire.

Tarif : 12 € plein tarif | 7 € réduit | 5 € moins de 12 ans.



• Samedi 15 octobre 2016 à 14h00 : L'exode, un espoir
Débat - Cie Layidou - Salon d'honneur de l'Hôtel de Ville.
Avec la participation de la Ligue des Droits de l'Homme.

L'exode, un espoir


"L'espérance est un risque à courir" écrivait Georges Bernanos. Cette phrase, thématique du festival des Théâtrales en Couserans cette année, est plus que jamais d'actualité, à l'heure où des milliers de migrants risquent leur vie pour tenter leur chance ailleurs.

Ce débat sera suivi d'une représentation "Conversation sur le rivage du monde" par la compagnie malienne Layidou, à 21h00 à la salle Roger Maurette de Prat Bonrepaux. Deux naufragés rescapés de l'immigration clandestine racontent l'horreur de la traversée, leurs espérances, leur désespoir, leurs peurs. Elle vient d'arriver. Lui n'est plus qu'une caricature du noir américain, s'éloignant de ses racines chaque jour un peu plus. Les comédiens nous livrent une histoire d'une actualité brûlante avec une émotion qui ne laissera personne indifférent.

Tarif : Gratuit.



• Samedi 29 octobre 2016 à 15h00 : L'espoir malgré tout
Débat - Salle Max Linder.

L'espoir malgré tout

Ce débat précède la lecture de Marie-Christine Barrault, "Et la lumière fut", autobiographie de Jacques Lusseyran, jeune aveugle devenu chef d'un réseau de résistance pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Ce récit, superbe anthologie de l'espoir et du courage, alimentera notre discussion, mais cette thématique nous permettra également d'ouvrir le débat sur des sujets qui touchent notre actualité.

Tarif : gratuit.



• Samedi 29 octobre 2016 à 21h00 : Et la lumière fut
Lecture théâtralisée par Marie-Christine Barrault du livre de Jacques Lusseyran - Salle Max Linder.

Marie-Christine Barrault - Et la lumière fût


En 1940, la France capitule. En 1941, Jacques Lusseyran, alors qu'il est aveugle et n'a pas 18 ans, entre en résistance en rejoignant le mouvement Défense de la France.

Le 20 juillet 1943, il est arrêté par la Gestapo, interrogé pendant des jours interminables et enfermé à Fresnes. Il sera déporté en 1944 à Buchenwald. Comment un aveugle peut-il survivre à cet enfer ? Grâce à la protection d'un groupe de Russes et à sa connaissance de l'allemand qui lui permettra d'informer les autres déportés des agissements des S.S.

Après un an et demi d'horreur, il est libéré et revient en France où il poursuivra ses études en affirmant ses aspirations littéraires balayées par la guerre.

Cette autobiographie est un exceptionnel exemple d'amour de la vie, de courage et de liberté face à l'adversité.

Tarif : 12 € plein tarif | 7 € réduit | 5 € moins de 12 ans.


Théâtrales en Couserans
Informations et réservations :
Les Théâtrales en Couserans
Maison des associations
09200 Saint-Girons
http://www.theatrales-couserans.fr clic